Tag Archives: Parasites

Vulgaires Machins: Êtes-vous sourds?!

7 fév

Vulgaires Machins est un groupe important. C’est ma conviction depuis l’album «Aimer le mal». Très peu de groupes, y comprit dans celle de la vague pseudo-arty qui sévit au Québec depuis 2-3 ans (ces groupes qui portent plus attention à leur look qu’à leur substance musicale et à leur contenu), arrivent à la cheville des VM pour le sens mélodique, pour les textes significatifs et courageux, pour l’énergie électrique, pour la crédibilité de la démarche et pour la faculté de durer, de s’améliorer et de s’imposer durablement dans le paysage musical québécois.

En fait, LA chanson des Vulgaires Machins qui m’a complètement convaincu qu’on avait affaire un groupe important, c’est celle-ci:

(ce n’est pas un vidéoclip officiel mais plutôt un montage photos inspiré par la chanson trouvé sur YouTube)

Depuis 2002, les VM ont fait leur chemin, sortant une autre collection de missiles musicaux (Compter les corps) qui collent au cerveau. Les shows se sont succédés, on n’en a peut-être pas autant parlé que de la dernière tournée des Trois Accords, mais Vulgaires Machins, eux, les remplissaient leurs salles… Et comblaient leurs fans soir après soir, avec tout le respect qu’un groupe doit à des gens qui prennent la peine de fouiller dans leurs poches pour se payer un trip musical collectif.

Le 10 janvier dernier, le site officiel du groupe affichait cette nouvelle:

«Après un détour live par notre DVD/CD Presque sold out, nous vous proposerons le 2 mars prochain une suite à Compter les corps. Nous estimons que Requiem pour les sourds surpassera vos attentes les plus folles. Réalisés par Gus Van Go, ses 13 chansons subliment une formule déjà éprouvée : rock implacable, mélodies contagieuses et textes fédérateurs. Ironiques par vocation, sensibles par nature et engagés par conviction, nous vous donnons rendez-vous sur disque le 2 mars pour vérifier toutes ces affirmations ! »

Et sur le blogue du groupe, on nous mettait l’eau à la bouche :

Comme j’ai suivi la carrière des Vulgaires Machins depuis leur premier démo à l’époque où je signais la chronique Scène locale de Voir, je me suis permis d’entrer en contact avec Guillaume, question d’obtenir une nouvelle toune avant tout le monde (ben quoi, j’ai beau ne plus être officiellement journaliste, je n’ai pas perdu le sens du scoop pour autant… ;-))

Voici donc, en exclusivité (du moins pour quelques heures…), la pièce «Parasites»:


Vous aimez ça ? Sondage!

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

%d blogueurs aiment cette page :